Les flâneries, version EFIW !

En lien avec l’axe du projet d’école « ouverture sur le pays d’accueil, ouverture sur le monde » et en lien avec la géographie, l’histoire, les arts visuels, la littérature de jeunesse et l’EPS, ce projet a été décliné en trois séances de travail en classe et a été suivi d’une visite du quartier des anciennes concessions de Wuhan.

Les CM ont travaillé sur la Chine et Wuhan en particulier, le tout avec la précieuse collaboration  de Sophie Furstoss qui a apporté les connaissances historiques et géographiques nécessaires à la réalisation de ce travail.

Ils ont également étudié en classe, avec Alexandra Souchot, un roman autobiographique de Jean Fritz « Je suis née en Chine » qui décrit sa vie lorsqu’elle était enfant à Wuhan dans les années 1920 .

Déroulement du projet :

A partir de l’étude de cartes et de planisphères, les élèves ont situé la Chine, la France et les nombreux pays qu’ils ont visités, pour se recentrer ensuite sur Wuhan, leur lieu de vie actuel.

Après cette séance de géographie, ils ont travaillé sur l’histoire de la Chine avant de passer sur un mode plus ludique, à la Chine mythologique avec l’étude de la légende du dragon et de ses fils.

Les élèves ont ensuite découvert, lors d’une nouvelle séance, un plan datant de l’époque des concessions de Wuhan. Sur ce plan les noms de rues sont écrits en chinois et en français. Un premier repérage a permis de situer des endroits stratégiques à connaître pour le bon déroulé du parcours d’orientation qui a suivi cette séance.

Enfin, le jour de la sortie arrive !

Les élèves, répartis en petits groupes placés sous la supervision d’un adulte accompagnateur sont partis pour la découverte des concessions françaises et russes.

Ils ont pris le métro et emprunté le plus long escalator de Wuhan (merci Inès pour cette information) !

A la sortie du métro, ils sont partis pour l’aventure. Munis du plan des concessions et d’instructions précises avec un questionnaire qui mêlait des questions d’observations et de connaissances pas toujours faciles (vous savez vous qui était Dautremer? Demandez à vos enfants!) ils ont sillonné les rues des concessions pendant deux heures avant de se retrouver pour un pique-nique sur le bord du Yang Tsé.

Après cet intermède, ils ont corrigé le questionnaire avec Sophie, sous l’oeil curieux des badauds chinois, avant de reprendre la navette et de retourner à l’EFIW.

Les élèves ont tous adhéré avec enthousiasme à ce projet qui leur a permis d’approfondir leurs connaissances sur la Chine et sur Wuhan. Il a aussi permis à certains de découvrir le quartier des concessions ! Une belle réussite !

Un énooooorme merci à Sophie Furstoss sans qui ce travail n’aurait pas pu être réalisé, et un grand merci également à Carine, Judith et William qui nous ont accompagnés lors de la découverte des concessions !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *